Nos Bureaux dans le monde

Accueil > Insights & Publications > Le Référencement (SEO) : un guide pour les hôteliers

Le Référencement (SEO) : un guide pour les hôteliers

avril

2012

Le lancement de Google Panda et d’autres actualisations des résultats obtenus par le moteur de recherche Google a rendu certains hôteliers perplexes quant à la manière de référencer leur site Internet. Nous avons remarqué que certaines agences de marketing conseillent aux hôtels de définir un large nombre de mots clés plus ou moins pertinents.

Les informations au sujet du référencement des sites ne manquent pas. En toute honnêteté, la valeur de la grande majorité de ces informations est très limitée. La plupart tentent de faire passer le référencement pour de la « publicité gratuite » pour les hôtels (ou autres secteurs), ce qui est mensonger. Le référencement des sites consiste essentiellement à s’assurer que votre site Internet est configuré correctement pour permettre aux moteurs de recherche d’accéder facilement aux informations du site et les classer de manière appropriée dans leurs systèmes.

Le référencement a acquis une mauvaise réputation auprès de beaucoup parce qu’elle est utilisée pour tromper les moteurs de recherche au lieu d’aider les utilisateurs. Par conséquent, les résultats obtenus par les moteurs de recherche sont peu utiles, et les utilisateurs comme les moteurs de recherche les évitent de plus en plus, ou les classent comme spam.

La classification comme spam intervient à un moment très précis. Lorsque le référencement n’est pas utilisé pour aider l’utilisateur final à naviguer sur votre site Internet, il peut être classé comme spam. Les pratiques qui consistent par exemple à ajouter 500 mots sur la page d’accueil de votre site de réservation hôtelière dans le seul but d’obtenir un meilleur référencement auprès des moteurs de recherche sont une forme de spamming. Si l’utilisateur final ne va pas lire ces mots et s’ils ne vont pas l’aider à prendre la décision ou non de réserver une chambre, ils sont inutiles.

En tant qu’hôtelier ou marketeur hôtelier, vous avez probablement été contacté par des « spécialistes du référencement » sans scrupules qui après vous avoir présenté une analyse fastidieuse de votre site Internet, vous proposent d’y remédier. Ou ils vous proposent une immense liste de liens retour qu’ils affirment pouvoir vous obtenir « à un prix abordable ». N’étant pas un spécialiste du domaine, vous pouvez facilement tomber dans le piège et avoir recours à ces services qui n’ont en réalité aucun impact sur le volume de vos réservations ou réduisent l’efficacité de votre site Internet.
Voici quelques étapes faciles à suivre pour l’optimisation de votre site :

1. PRIVILÉGIEZ LES MOTS CLEFS QUI SONT SUSCEPTIBLES DE GÉNÉRER DES RÉSERVATIONS.

Il est généralement admis que plus le trafic sur un site est important, plus le nombre de réservations sera important. En réalité, plus les visites sur le site sont pertinentes, plus le nombre de réservations sera important. Voici un exemple : quelqu’un vous propose d’être référencé comme « hôtel design à Londres” ce qui est tentant étant donné l’important volume de recherche de ce mot clef. Prenez en considération les points suivants:

(a) la concurrence pour ce mot clef est extrêmement forte, ce qui signifie que le coût de référencement avec ce terme est extrêmement élevé,

(b) le client qui cherche un hôtel design à Londres n’en est qu’au début du cycle d’achat et par conséquent, à moins que vous ne soyez l’hôtel design le plus remarquable de Londres et que vous ne remplissiez tous les critères du client (localisation, prix, confort) le client ne fera pas de réservation puisqu’il n’en est qu’à sa recherche initiale et

(c) les clients qui font une recherche avec un terme aussi général cherchent probablement une sélection d’hôtels design à comparer plutôt qu’un seul hôtel.

Cela ne veut pas dire que vous n’obtiendrez aucune réservation mais si vous comparez le coût initial et de maintenance du référencement sous ce mot clef avec le nombre de réservations que vous avez effectivement obtenues, vous vous apercevrez que le profit est très faible.

2. VOTRE SITE INTERNET N’A PAS BESOIN D’UNE GRANDE QUANTITÉ DE TEXTE POUR AVOIR UN BON RÉFÉRENCEMENT.

Ces « spécialistes » vous disent probablement que votre site Internet a besoin d’inclure une plus grande quantité de texte rédigé avec un pourcentage de répétition de mots clés de l’ordre de 2% à 5%. Par conséquent, ils vous convaincront dans la plupart des cas de remplir votre page d’accueil avec du texte pour ressembler à cela.

A présent, posez-vous cette question en tant qu’utilisateur : liriez-vous ce texte pour décider de l’hôtel que vous allez réserver ? Vos clients ne le liraient pas non plus. Les hôtels sont des objets visuels, les utilisateurs veulent voir où ils vont. Soit ils aiment le décor, soit ils ne l’aiment pas. Aucun argumentaire commercial ne peut changer un décor.

Il s’agit d’une “stratégie” qui permet en effet de capter plus de trafic des résultats de moteurs de recherche. Cependant, si l’utilisateur final n’en tire aucun bénéfice, cela ne vise qu’à tromper les moteurs de recherche en leur montrant quelque chose qui n’existe pas. Cela s’appelle du spamming.

L’objectif de votre site Internet doit être de représenter votre hôtel avec fidélité. Décrivez les prestations offertes dans vos chambres. Décrivez brièvement le décor des chambres s’il a du mérite, et faites la liste de vos services en vous limitant aux informations qui motiveront les clients à choisir votre hôtel. Mentionnez par exemple le sèche-cheveux, le Wifi gratuit ou payant, les produits Hermès offerts dans les chambres etc., en somme tout ce qui aide l’utilisateur final à cerner l’offre de votre hôtel et de vos chambres.

Un marketeur hôtelier m’a récemment posé des questions à ce sujet, mentionnant des termes de recherche tels que « hôtel offre spéciale mariage de luxe ». Si votre hôtel propose ce type de service et est en mesure d’offrir à vos clients l’organisation d’un magnifique mariage de luxe, vous devriez évidemment créer une page dédiée à la description détaillée de ce service.

Vous devriez également vérifier que toutes vos images sont taguées correctement et sont accompagnées d’une description. Cela peut sembler un moyen de « tromper » les moteurs de recherche mais ce n’est pas le cas. Il s’agit d’aider les personnes malvoyantes à comprendre ce que l’image contient, et dans le cas où quelqu’un ne parviendrait pas à charger les images, il peut malgré tout en connaître le contenu.

3. « VOUS AVEZ BESOIN D’UNE PLUS GRANDE QUANTITÉ DE LIENS RETOURS SUR VOTRE SITE.

Certes, vous avez besoin de liens vers votre site mais il est fort probable que vous en possédiez déjà et que la plupart soient d’une grande efficacité.Lors du lancement des moteurs de recherche, les liens retour constituaient le facteur prédominant pour déterminer votre positionnement auprès des moteurs de recherche. Quand bien même les liens retour restent un facteur très influent, l’achat groupé de liens est fortement déconseillé. Si une agence de marketing vous fait ce type de suggestion, ne la choisissez pas comme partenaire.

Suivez quelques consignes de base, comme enregistrer votre site Internet sur Google Places, les annuaires professionnels et téléphoniques en ligne etc. Ces liens sont utiles pour l’utilisateur et votre site Internet en bénéficiera également. Pour obtenir un plus grand nombre de liens entrants, vous pouvez contacter des sites locaux ou internationaux d’actualités touristiques etc. et les informer de vos évènements, vos changements, vos actualisations, vos rénovations ou autre type d’information concernant votre hôtel qu’ils seraient intéressés de publier.

4. ALERTES PAR E-MAIL INDIQUANT QUE VOTRE SITE N’EST PAS BIEN RÉFÉRENCÉ

Certaines entreprises utilisent des systèmes automatiques d’envoi de courriel à des entreprises qui ne sont pas leur clients les alertant que leur site Internet n’est pas optimisé correctement et devrait être actualisé. Ce sont des courriels automatiques et vous devriez les traiter comme des spams. S’ils ne proviennent pas de votre agence de marketing ou de votre webmaster (ce qui le plus souvent n’est pas le cas), ce sont des courriels non sollicités et ne sont probablement d’aucune utilité. S’ils vous alertent sur un sujet utile tel que l’absence d’en-tête sur votre site, vous pouvez le transmettre à votre webmaster en lui demandant d’y remédier

5. BLOG SUR VOTRE SITE.

Un blog est un excellent moyen d’ajouter du contenu sur votre site. Vous pouvez l’actualiser en tant qu’hôtelier et n’avez pas besoin de demander à votre webmaster de le faire pour vous, ce qui limite vos dépenses. Cependant, si vous utilisez un blog, prenez en compte les remarques suivantes.

Vous devez avoir la disponibilité pour l’actualiser. Il vous faut compter un minimum de 5 heures par semaine. Un blog statique est pire que pas de blog du tout. Par conséquent, vous devriez soit le faire correctement, soit ne pas le faire du tout.

Le contenu de votre blog doit être en rapport direct avec votre hôtel. Nous avons identifié deux types d’hôtels et le contenu approprié pour chacun d’entre eux.

(a) Un hôtel situé en ville est souvent choisi après que le client ait décidé de se rendre dans cette ville. Le client s’est déjà probablement renseigné sur les musées, les monuments et les principaux évènements de cette ville. Des renseignements à ce sujet sur un blog ont par conséquent peu d’utilité. Donner aux clients plus d’informations sur l’hôtel est par contre très utile. Par exemple, le fait que vous venez tout juste de rénover certaines de vos chambres, ou que vous organisez une fête de Pâques (ou venez d’en organiser une et des images sont disponibles) etc… En règle générale, lorsqu’il s’agit d’un hôtel en ville, parlez de l’hôtel.

(b) Les centres de villégiature et les hôtels situés en dehors des villes sont souvent choisis avant même que le client n’explore les environs. Pour ces types d’hôtels, des renseignements sur les monuments, les excursions, les randonnées et les sorties dans les environs de l’hôtel constituent une valeur ajoutée.
Dans tous les cas, n’utilisez pas le blog pour attirer du trafic mais comme moyen d’informer vos clients et de répondre à leurs questions. S’il est bien rédigé et que les photos sont taguées correctement, vos clients les transmettront, les moteurs de recherche les apprécieront et le trafic pertinent sur votre site augmentera.

RÉSUMÉ

Une bonne analogie du référencement dans le monde physique serait la signalétique à l’extérieur de votre hôtel. Sans référencement, personne ne sait que vous existez, comme si aucune signalétique à l’extérieur de votre hôtel n’indiquait aux clients où se rendre. En conséquence, les personnes qui sont intéressées par votre hôtel ne peuvent pas vous trouver et cherchent un hôtel ailleurs, y compris ceux qui cherchent dans votre rue.

Un bon référencement est comme une bonne signalétique qui reflète la qualité de votre hôtel et permet aux clients d’obtenir facilement des renseignements à votre sujet. Si vous êtes un hôtel boutique de luxe, vous ne voudriez pas d’un néon tape-à-l’œil clignotant pour indiquer que votre hôtel est ouvert. Votre signalétique doit refléter la qualité de votre hôtel.

Un mauvais référencement est comparable à un panneau d’affichage en plein milieu de la rue qui empêcherait toute circulation et obligerait les piétons et les voitures à faire un détour par votre hôtel pour pouvoir continuer leur chemin. Vous aurez une circulation dense, et si votre hôtel est de bonne qualité vous augmenterez le nombre de vos réservations, mais 98% des personnes qui ont été contraintes de passer par votre hôtel seront mécontentes. La circulation générée par ce panneau d’affichage aura tôt fait d’endommager votre réputation et dans le monde virtuel, vous serez vite classé comme « polluposteur ».

Si vous décidez d’investir dans le marketing de votre hôtel et du référencement de votre site, choisissez un partenaire spécialisé dans le marketing hôtelier qui puisse fournir des références de sites de réservation hôtelière dont l’efficacité est démontrée et qui vous présente des statistiques de réservations, pas juste de visites.

7 Comments

  1. Wihp Team

    Search Engine Optimization: a simple guide for hoteliers | WIHP Magazine | Internet Hotel Marketing | Scoop.it
    [...] http://www.wihphotels.com – Today, 11:18 AM [...]

  2. Daniel Craig

    Great article, Martin. Thanks for cutting through a lot of the hype and misinformation to provide practical, actionable advice. But what, you mean those emails I get saying my site isn’t optimized properly is spam?? Shocked.

  3. Martin Soler

    Thank you Daniel, yes I hate to break the news like that but those emails are spam.

  4. Mats Loefkvist

    Hi Martin,
    Thanks for a great post. As you said, too muck text on the homepage is not what you want when you market a hotel or resort. This is usually a fine balance as I have discovered that many of my resort clients in the South Pacific would prefer to have no text at all. As we know, search engines must have something to read to be able to know what the site is all about. I have been experimenting with little text and more text (about 400 words) and the longer text was always better as long as the content is exiting and relevant.
    Another thing a realize is that website owners try to use too many keyword phrases on the same page. Focusing on just 2 of maximum 3 will give a much better results.
    Thanks Again
    Mats
    Miracle Marketing, Samoa

  5. Wihp Team

    Gonimy Google, czyli kilka nowości dla hoteli | MarketingHotelu.pl
    [...] treści tworzone z myślą o wyszukiwarkach, a nie użytkownikach. Martin Soler z WihpHotel twierdzi: Właśnie dlatego SEO cieszy się złą sławą. Coraz częściej wykorzystywane jest bowiem w [...]

  6. Votre-site-internet

    Being myself an experimented SEO consultant, I confirm there’s a lot of wisdom in this article…
    I didn’t know your company before but let me say your websites really rock ! Congratulations from a colleague of yours.
    Florence.

  7. Santorini Hotel

    Very good aricle, very informative, thank you. Someone working in travel industry and promoting our hotel, I found very nice advices. Thank you

Leave a Reply

Current month ye@r day *

Author

Martin Soler

VP Marketing and Sales

Les experts WIHP

A la pointe du marketing online et du secteur hotelier, Wihp met ses meilleurs éléments au service de votre hôtel

Contacter un expert
'