Nos Bureaux dans le monde

Accueil > Insights & Publications > Google Hotel Finder, ami ou ennemi?

Google Hotel Finder, ami ou ennemi?

févr.

2013

Google Hotel Finder a été lancé en juillet dernier aux États-Unis à titre expérimental. Cette opération n’est pas une première pour l’équipe de Mountain View : vous vous souvenez peut-être du comparateur de prêts immobiliers lancé fin 2009. La création par Google d’un moteur de recherche d’hôtels est probablement liée à la diminution du nombre de recherches générales effectuées pour trouver des hôtels par ville.

Écran d’accueil de Google Hotel Finder.

Écran d’accueil de Google Hotel Finder.

Veuillez consulter notre article « Les changements dans la recherche d’hôtels » pour plus d’informations.
Essayons d’en comprendre un peu mieux le fonctionnement :
Google Hotel Finder utilise des cartes pour afficher la localisation de la ville (ou de la région) dans laquelle le client souhaite séjourner.
Vous saisissez vos dates d’arrivée et de départ, et le moteur génère une liste d’hôtels disponibles que vous pouvez filtrer par prix, emplacement et avis des utilisateurs.
Page d’hôtel sur Google Hotel Finder (cliquer pour agrandir)
La fonction « Afficher l’emplacement » peut également aider le client à prendre une décision en lui donnant une idée précise de l’endroit où il séjournera en fonction des quartiers les plus populaires de la ville.
Un calendrier tendanciel de tarifs est également proposé ; celui-ci compare les tarifs du jour avec ceux de l’année entière (comparable aux « dates de voyages flexibles » proposées par les compagnies aériennes).
Il s’agit d’une fonctionnalité réellement intéressante et rendue possible, car Google vérifie toutes les deux heures les tarifs disponibles en réalisant une simulation de réservations d’une à sept nuits pour une à quatre personnes pendant les 60 jours à venir.
Le client bénéficie également d’un suivi de ses choix prioritaires et peut les ajouter à une pré-liste afin de reprendre sa recherche ultérieurement.
Dernier point, mais non des moindres, sont également proposés les commentaires de Zagat, les notes et commentaires de Google+ Local rédigés par d’autres utilisateurs de Google, ainsi que des informations détaillées sur les hôtels.
Il s’agit véritablement d’un méta-moteur de recherche, et jusqu’ici, à peine différent d’un autre site comparateur de tarifs.
Mais la fonctionnalité réellement intéressante de Google Hotel Finder est l’intégration de la boîte de dialogue de réservation directement sur la page de résultats du moteur de recherche et ce à un emplacement extrêmement privilégié : juste sous les annonces sponsorisées !

Page d’hôtel sur Google Hotel Finder

Page d’hôtel sur Google Hotel Finder

De cette manière, l’emplacement de la boîte de dialogue de réservation n’affecte pas les annonceurs, mais (et c’est un élément dont tous les hôtels devraient être bien conscients) les résultats organiques s’affichent de plus en plus bas dans la page, et sont parfois même relégués en seconde page, les annonces CPC, les cartes (qui sont organiques) et autres accaparant l’espace disponible.
Et comme si cela ne suffisait pas, la boîte de dialogue d’Hotel Finder n’apparaît pas uniquement sur la première page, mais également sur toutes les pages SERP suivantes.
Il est évident que pour les OTA et les sites de commentaires qui, suite à une recherche organique, figuraient parmi les 5 premiers résultats obtenus (par exemple Expedia ou TripAdvisor), cette intégration à la page SERP peut constituer une menace importante, ce qui a probablement renforcé l’intérêt déjà énorme suscité autour de la méta-recherche d’hôtels l’année dernière (prise de participation de Trivago par Expedia à hauteur de 62 %, rachat de Kayak par Priceline pour près de 2 milliards de dollars, etc.).
Bien évidemment, hormis leur tentative d’achat d’autant de sites de méta-recherche que possible, les OTA ne tentent pas seulement de trouver la parade face à Google, mais elles ont également compris l’importance de la méta-recherche. Veuillez consulter notre récent article the Rise of the meta-search and fall of regular search.
Cependant, Google Hotel Finder ne constitue pas du tout une menace pour les OTA : il leur offre un nouveau canal de publicité, les tarifs indiqués provenant des OTA avec lesquelles les hôtels sont affiliés. Seul un lien statique vers le site officiel (et non vers le moteur de réservation de l’hôtel) est visible (il est cependant entièrement gratuit).
Fait intéressant, les tarifs seront toujours présentés avec taxes et frais inclus, contrairement à ce qui se passe habituellement dans certains pays dans lesquels un tarif net est annoncé pour être ensuite majoré de taxes et frais. Cet élément constitue un avantage pour l’utilisateur et pour l’hôtel puisque ces taxes sont parfois déterminées de façon arbitraire afin de paraître meilleur marché que les OTA.
Il convient de se demander si Google Hotel Finder constitue une opportunité ou une menace.
La bonne nouvelle est qu’il s’agit indéniablement d’une excellente opportunité pour les hôtels, mais, comme toutes les opportunités, elle nécessite des efforts (intellectuels, opérationnels et également financiers) pour être pleinement exploitée.

Les résultats de recherche organique sont de plus en plus petits, Google Hotel Finder s’approprie une autre part du gâteau.

Les résultats de recherche organique sont de plus en plus petits, Google Hotel Finder s’approprie une autre part du gâteau.

Qu’est ce que cela implique?

Tout d’abord vous devez (si ce n’est déjà fait) créer une page Google Plus pour votre hôtel (https://plus.google.com/pages/create), en essayant d’ajouter le plus de détails et d’informations possible.
OK, la page est créée, mais comment ajouter des liens afin de communiquer vos prix ?
Dans une déclaration officielle, Google a indiqué qu’il choisirait ses partenaires uniquement s’ils sont en conformité avec les exigences techniques et légales (API propre, nombre minimum de serveurs pour le service, etc., étant donné que Google, comme indiqué ci-dessus, mettra à jour les tarifs toutes les 2 heures. Si le système a trop de « temps d’inactivité », vous pouvez être exclu du service, c’est pourquoi un équipement informatique de haut niveau est nécessaire).
Il est évident que la grande majorité des OTA répondent à l’ensemble de ces exigences, mais ce n’est peut-être pas le cas de tous les moteurs de réservation.

Choisir la bonne technologie

Bien évidemment, nombreux sont ceux qui tenteront d’être intégrés à ce service, mais il existe des centaines voire des milliers de moteurs de réservation : par conséquent choisir le moteur de réservation adéquat est important, et comme nous l’avons déjà précisé, le coût du moteur de réservation est secondaire par rapport à son potentiel commercial.
Il est probable que les hôtels qui utilisent des technologies plus « rudimentaires » ne pourront pas être connectés à Google Hotel Finder, avec le risque de faire face à une diminution de leurs réservations directes. Précisons que WIHP dispose de sa propre intégration à Google Hotel Finder. Elle a fait l’objet d’un développement et d’une certification, et est compatible avec plusieurs grands moteurs de réservation.
Par conséquent, assurez-vous que votre moteur de réservation peut être connecté avec Google Hotel Finder et répond à l’ensemble des exigences requises. C’est la première chose à vérifier.
Si votre moteur de réservation peut être connecté à Hotel Finder, vous pouvez alors déterminer un budget de publicité sur Hotel Finder. Il convient de préciser qu’il s’agit d’un système de paiement par clic. Le coût varie en fonction du montant que vous êtes prêt à offrir et se base sur un faible pourcentage de la valeur de réservation potentielle. Par exemple, une réservation pour 3 nuits à un tarif de 120 dollars la nuit pourrait coûter 7,2 dollars par clic.

En conclusion

En conclusion, même si Google Hotel Finder ne révolutionnera pas la manière dont les gens réservent leurs hôtels (du moins à court terme), il constitue une nouvelle « sonnette d’alarme » pour les hôtels et les responsables marketing de l’hôtellerie, qui doivent absolument prendre conscience que le marché est en train de passer d’une formule basée sur « le clic » et non plus sur « la commission », et que les hôtels doivent investir dans les annonces en ligne afin de garder une longueur d’avance.
Considérez Google Hotel Finder comme votre nouvel allié pour augmenter vos réservations directes et optimisez votre utilisation de l’ensemble des possibilités de cette application.

Leave a Reply

Current month ye@r day *

Author

Simone Puorto

Senior Account Manager Southern Europe

Les experts WIHP

A la pointe du marketing online et du secteur hotelier, Wihp met ses meilleurs éléments au service de votre hôtel

Contacter un expert